Diamant du Lesotho

 

L’histoire du diamant du Lesotho fut aussi brève qu’elle fut intense. Ce royaume enclavé au sein de l’Afrique du Sud a produit pendant une vingtaine d’année des diamants de très belle dimension.

diamant lesotho

A la fin des années 1950, des diamants furent découverts dans les montagnes Maluti à plus de 3 000 mètres d’altitude. Bien qu’excellente, ce n’est pas à la pureté de ses diamants que le Lesotho doit sa réputation, mais bien à leur taille. Il peut se targuer d’avoir donné naissance à quelques-uns des plus gros diamants du monde, parmi lesquels le Lesotho Pormise Lesotho, un diamant brut de plus de 600 carats.

Malgré cela, les trop faibles volumes de production rendaient l’exploitation trop coûteuse. La principale mine, Letseng, qui est aussi la plus haute mine de diamant jamais exploitée, fut fermée au début des années ’80. Depuis les années 2000, l’évolution des technologies a permis de rendre rentable l’exploitation de la mine de Letseng.

Plusieurs diamants de plus de 100 carats y ont depuis été extraits dont, en 2010, un diamant brut de 478 carats dans lequel a été taillé l'un des plus gros brillant D-Flawless jamais taillés, The Light of Letseng. Ce diamant parfaitement pur et de couleur D pèse 102 carats.